Confidences d'un e-Cuisiniste™

Le triangle d’activité d’une cuisine

Un peu de géométrie dans la cuisine ?

Le principe de base du triangle d’activité dans une cuisine est de permettre une optimisation des divers espaces essentiels dans la composition de la cuisine, afin que l’officiant (monsieur ou madame qui cuisine, pourquoi pas les deux ensemble…) puisse accéder sans trop de déplacements aux trois points stratégiques de leur espace de travail.

Ce triangle quelconque, qui peut parfois se présenter rectangle, rarement isocèle et pratiquement jamais équilatéral ne doit surtout avoir aucune similitude avec celui des Bermudes (si ce n’est sa forme), car contrairement à ce cousin mystérieux d’outre atlantique, l’organisation de ce triangle doit permettre de se mouvoir à l’aise, de trouver facilement ce que l’on cherche en étant assuré que rien ne disparaisse dont on aurait besoin à l’instant pour accomplir sa tâche de « cordon bleu »…

Ce triangle-là ne pourrait-il pas s’appeler « Le triangle des Aptitudes » et non pas « Le triangle des Vicissitudes… », si toutefois il était nécessaire de lui donner un nom !

Un principe de base

La naissance de ce triangle est due à la recherche d’une meilleure ergonomie orientée vers une qualité supérieure des offres de mobilier faites par les fabricants de cuisine envers la clientèle finale : les utilisateurs.

S’il est rapidement apparu nécessaire de bien positionner les hauteurs de plan de travail, les accès aux meubles en hauteur ainsi que ceux des meubles bas avec les divers équipements maintenant disponibles, les déplacements dans une zone optimisée pour la ménagère est la principale et plus ancienne des études analysant ces déplacements et le temps qu’impliquent ces actions.

Le triangle d’activité de base relie, par des lignes imaginaires, 3 points essentiels à l’activité de la personne qui cuisine, qui sont :

  1. Le froid
  2. Le lavage et
  3. La cuisson

Ces mêmes études ont démontré qu’une ménagère pouvait parcourir dans sa cuisine, en une année, la distance de Paris à Gibraltar… A y bien réfléchir, n’est-il pas nécessaire d’optimiser les déplacements dans une cuisine ?

Cela aura au moins le mérite d’économiser l’énergie de l’officiant qui doit également, se baisser, se relever, ramasser (il arrive qu’on laisse tomber quelque chose parfois…), porter… Sans compter qu’il va aussi, laver, éplucher, vider, couper, préparer… Puis servir, vider, laver, ranger…

L’optimisation nécessaire de ce triangle d’activité passera obligatoirement par l’idée de raccourcir les distances entre ces trois points, tout en laissant suffisamment d’espace à chacun des lieux de travail.

Les zones stratégiques de la cuisine

Qu’en est-il du triangle de travail aujourd’hui ?

Cela reste tout à fait d’actualité, même si dans une certaine mesure, les agencements de cuisine ont tout de même évolué.

De nos jours, il apparait que l’on reçoit dans la cuisine davantage qu’autrefois. La cuisine est devenue un lieu de convivialité, un lieu de partage. Souvent, les cuisines d’aujourd’hui seront ouvertes sur le salon ou la salle à manger.

Elles seront plus spacieuses et comprendront également des rangements qui auparavant étaient attribués à une pièce spéciale, le cellier, dont la fonction première était de conserver le vin de consommation et quelques fruits et légumes. Il s’avère malgré tout que cellier est encore privilégié dans certaines constructions contemporaines.

Mais cela ne change en rien le fait que lorsqu’on cuisine, il vaut mieux regrouper autour d’un triangle (triangle d’activité ou de travail) les trois points essentiels que l’on a déjà évoqué : Le froid, le lavage et la cuisson…

Faisons toutefois une nuance, de mon point de vue, le froid et les provisions devraient être regroupés dans les cuisine actuelles. A moins, bien sûr, de manquer de place !

Le rangement des ustensiles doit s’organiser également, pour permettre un accès aisé aux casseroles et autres marmites. Mais ils ne nécessitent pas pour autant la proximité nécessaire aux postes de travail précédemment évoqués, dans la mesure où ils devront être sortis par avance avant d’être utilisés ou préparés.

Néanmoins, il est nécessaire de considérer qu’une cuisine est composée de 5 zones d’activités dont je vous rappelle la liste : 1 – provisions (+froid), 2 – préparation, 3 – rangement, 4 – cuisson et 5 – lavage, mais que l’optimisation est le plus souvent restreinte aux trois zones dont nous parlons dans cet article…

Recevez 7 Conseils d'un Pro Avant d'Acheter Votre Cuisine
Livret d'Information Gratuit


 

Voyons quelques configurations de triangles d’activité

A moins que comme Marie-Noëlle vous trouviez ce concept des années 50 (1950…  😉 ), « ringard » et dépassé.

Marie-Noëlle préfère parler d’organiser les postes de travail de la cuisine, en ne tenant pas compte qu’il peut aussi exister de petites cuisines… C’est vrai qu’elle nous parle depuis le Québec ! Mais n’y a-t-il pas, aussi, de petites cuisines au Canada ? Il y en a certainement !

Je vous laisse regarder sa vidéo.

La cuisine en I (en longueur sur un mur unique)

TR 1 linéairePas de triangle ici, dans une cuisine toute en longueur appuyée sur un seul mur. Mais on essayera tout de même de positionner la cuisson entre le froid et le lavage.

La cuisine en double I (2 longueurs parallèles)

TR 2 linéairesLa cuisine en double I va permettre, dans sa configuration, de positionner l’un des trois points stratégiques à l’opposé des deux autres. De telle manière que les déplacements entre ces points soient les plus aisés possible, tout en laissant suffisamment de place autour des postes de travail.

La cuisine en I avec îlot

TR linéaire + ilotLa cuisine en I avec îlot présente des similitudes avec la cuisine en double I. C’est une configuration que l’on retrouve de plus en plus dans les cuisines contemporaines avec ouverture sur la salle à manger ou le séjour. Ce sont les aspects techniques qui permettront certains choix de positionnement des postes de travail sur l’îlot. Il n’en reste pas moins utile de créer un triangle d’activité, si toutefois cet îlot peut remplir soit la fonction de lavage, soit celle de cuisson.

La cuisine en L

TR en LLa cuisine en L reste la plus répandue des configurations de cuisines aménagées. Mais nous aurons toujours le même souci d’organisation, en privilégiant des distances raccourcies entre les différents postes de travail, tout en conservant suffisamment de place autour de chacun. Le poste froid se trouvant en général en bout de linéaire, il se peut que dans ce genre de configuration les cotés du triangle soient un peu plus longs que pour les autres cas étudiés.

La cuisine en L avec îlot

TR en L + ilotDans le cas de la cuisine en L avec îlot, ce sont bien les capacités techniques de cet îlot qui permettront, ou non, d’y positionner un poste de travail. Selon ces possibilités, il faudra étudier ce qui correspond le mieux à cette implantation, en suivant toujours la même procédure.

La cuisine en U

TR en UDans une implantation en U, la  cuisine présente davantage de possibilité d’aménagements, mais il conviendra de réfléchir à la meilleure des solutions d’agencement pour privilégier son confort d’utilisation. Soit mettre en opposition l’un des postes de travail sur la partie parallèle opposée, soit raisonner comme pour la cuisine en L classique.

La cuisine en G

TR en GIl en est de même pour la cuisine en G. Car comme la cuisine en U les possibilités d’aménagements étant supérieures aux autres configurations il sera opportun de raisonner selon toujours les mêmes critères :

  • Raccourcir les distances entre les trois postes de travail principaux.
  • Laisser suffisamment d’espace pour y travailler.

Le triangle d’activité

J’ai quand même bien envie de le baptiser ce fameux triangle… Je vais donc l’appeler « Le triangle des Aptitudes », afin que chacun y cuisine en toute quiétude ! 😉

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Si vous avez des remarques à faire sur cet article, ou que vous désiriez un complément d’information, vous pouvez le faire en ajoutant un commentaire ci-dessous. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

 

Incoming search terms:

  • configuration cuisine triangle
  • CUISINE TRIANGLE
  • cuisine triangle d activité
  • cuisine tringle proximite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *