Confidences d'un e-Cuisiniste™

Conception de Cuisines. Les étapes à suivre par le Cuisiniste.

Lorsque la conception et la fourniture d’une cuisine aménagée sont prises en charge par un professionnel du secteur, celui-ci devra se soumettre à certaines règles afin de bien vous servir.

Ce cuisiniste, avant de vous engager contractuellement avec lui, devra tout de même satisfaire à vous présenter ses services, plans et devis, selon des procédures bien établies qui vous permettront d’être informé à 100 % de ce qu’il est en mesure de vous proposer.

Pour ce faire il existe des documentations adaptées, qui peuvent leur être fournies soit par le SNEC (Syndicat National Équipement Cuisine), ou par certains fabricants. Il n’y a aucune obligation particulière si ce n’est que le client doit recevoir une information complète et détaillée avant de signer des documents contractuels.

Documents qui engageront le client sur ce qu’il achète, tout autant que le professionnel qui s’engagera lui sur ce qu’il devra livrer.

1°) Le Premier Contact

Comment un premier contact bien mené influe considérablement sur le bon déroulement d’un projet.

Vous avez sélectionné un ou plusieurs cuisinistes pour étudier votre projet de cuisine aménagée, et maintenant vient le temps de faire établir une étude complète.

Bien sûr vous aurez pris la peine de vous préparer minutieusement avant ce premier entretien, afin de vous présenter à votre interlocuteur en sachant précisément quels sont vos besoins et vos désirs pour l’aménagement de votre cuisine.

Notamment vous disposerez d’un plan de la pièce à équiper, que ce soit le plan d’architecte ou bien un relevé précis que vous aurez pris la peine de réaliser, en vous appliquant à ce que toutes les informations nécessaires à une bonne compréhension de la pièce à équiper y figurent.

Vous saurez ce que vous aimeriez comme mobilier et comme électroménager, et vous saurez exprimer vos exigences et préciser également ce qui fait partie des contraintes inhérentes à votre espace, mais aussi à votre façon de vivre au quotidien avec votre famille.

Cette étape est importante, car un professionnel sérieux commencera par vous interroger sur tous ces points avant d’initier quoi que ce soit comme travail.

Normalement toutes ces questions, plus d’autres qu’il vous posera et auxquelles vous n’aurez pas forcément pensé, seront consignées sur un document que certains baptiseront « fiche de découverte » qui permettra au concepteur d’avancer d’une façon rigoureuse dans l’étude de votre projet.

Il vous posera des questions qui concerneront le confort et l’ergonomie, l’organisation de l’espace, l’éclairage, les matériaux des façades et des plans de travail, des travaux annexes nécessaires s’il y a lieu, et bien sûr le budget que vous pensez allouer à votre projet.

Tous ces éléments précisés, dans un échange courtois et rigoureusement axé sur la résolution de votre problématique, feront que vous pourrez démarrer une relation de confiance avec votre interlocuteur, et accepter ainsi de commencer l’étude proprement dite de votre projet de cuisine aménagée.

D’où la nécessité d’un premier contact réussi.

2°) L’Analyse Technique

Pourquoi est-il préférable que le relevé de côtes et l’analyse technique de la pièce à équiper soient faits par le professionnel

Supposons à présent que le projet proposé vous convienne, il est évident et indispensable que l’analyse technique et le relevé des côtes soient fait par ce professionnel.

D’ailleurs, tout professionnel sérieux se déplacera sur le lieu de l’installation, s’il n’a pas eu l’occasion de le faire depuis votre visite à son magasin, à moins que cela lui soit impossible si votre future habitation n’est pas encore sortie de terre et seulement visible sur plan.

Vous-même ne devriez pas avoir signé un quelconque document contractuel (bon de commande), sans avoir la certitude que le matériel proposé s’installera sans problème dans votre environnement.

De cette façon, votre cuisiniste constatera si les côtes dont il dispose sont justes, si les contraintes techniques sont bien identifiées, et s’il y a lieu ou non de revoir l’étude dans sa globalité ou seulement pour quelques détails.

Il est important de savoir ceci :

Pour un relevé de côtes fait après signature du fait du cuisiniste : si le relevé de côtes diffère de celui fait par le client et donne lieu à une modification pour des raisons techniques du plan de conception et/ou du bon de commande fourniture, le cuisiniste supporte l’écart de prix éventuel et/ou les conséquences liées au retard de livraison.

Si le relevé de côtes a lieu après signature du fait du client (maison non construite – à modifier – maison non accessible du fait de l’occupant – modifications de la distribution des pièces non effectuées – mesures non définitives dans la pièce du fait de travaux décidés par le client) : si le relevé de côtes diffère de celui fait par le client, le client supporte l’écart de prix éventuel et/ou le report de délai de livraison.

D’où l’importance de l’intervention du professionnel qui se doit de réaliser l’analyse technique, car de toutes façons il engage sa responsabilité en contractant avec vous. Mais autant éviter les déboires, n’est-ce pas…

Conception de cuisine. Les étapes que doit suivre un cuisiniste

3°) Les Plans et Devis

Pourquoi les plans et les devis doivent-ils inclure tous les renseignements indispensables à la bonne identification des meubles et matériels fournis ?

Dans la progression normale de l’étude de votre projet, le professionnel, avec lequel vous vous engagerez peut-être, se doit de vous présenter des documents qui soient établis en conformité avec les règles de la profession.

Après avoir vérifié les côtes et les contraintes techniques, mis en scène les mobiliers et matériels qui vous conviennent, en tenant compte notamment de vos contraintes de vie et de vos désidérata, le cuisiniste devrait vous présenter un plan de conception au sol, avec les références des meubles à installer, et des plans en élévations de telle manière que l’implantation proposée soit suffisamment détaillée pour que vous la compreniez au mieux.

Il devrait également présenter, sous des angles différents, plusieurs vues en 3D de votre projet de cuisine.

Une fois l’implantation de la cuisine bien comprise, il devrait vous présenter un devis des fournitures. C’est à dire un devis détaillé du mobilier et des appareils électroménagers.

Ce devis de fournitures comprend toutes les informations sur les meubles choisis et sur les appareils électroménager sélectionnés (quantité, référence, dimensions, descriptif de chaque élément, prix unitaire et montant de l’écotaxe par meuble et appareil électroménager).

Ce devis n’a pas de valeur contractuelle et présente une durée de validité qui doit être clairement indiquée.

Ce devis devrait être également accompagné des conditions générales de vente (CGV). S’il y a pose de cuisine, un devis de pose détaillé doit être joint également, devis accompagné des conditions générales de pose.

De même que les devis des artisans qui remplissent les travaux de second œuvre, devront être remis si le cuisiniste prend en charge la sous-traitance de ces travaux.

Tous ces éléments sont nécessaires à une prise de décision en connaissance de cause, avant de signer un quelconque document contractuel.

C’est pourquoi il est jugé indispensable que tous les renseignements soient inclus sur ces documents.

Recevez 7 Conseils d'un Pro Avant d'Acheter Votre Cuisine
Livret d'Information Gratuit


 

4°) L’Achat de la Cuisine

Comment l’accord commercial doit garantir la bonne exécution du projet

Supposons de nouveau que vous vous décidiez à commander votre cuisine à ce professionnel, celui-ci devra vous proposer des documents définitifs concernant votre achat.

Pour qu’ils aient une valeur contractuelle, ces documents devront être signés par les deux parties.

Le premier document est le bon de commande qui doit être accepté par vous-même et signé. Ce bon de commande peut très bien ne pas reprendre la désignation complète de la cuisine et se référer au devis, qui alors devra être accepté et signé comme tel et dont les références seront reprises sur le bon de commande.

Les autres documents, CGV, plans de masse et élévations, bons de commande de la pose et des travaux (accompagnés de leurs conditions générales) devront également être signés des deux parties.

A ce moment-là, vous êtes engagé à régler la totalité des montants des fournitures et des travaux, lorsque que le chantier vous sera livré. Cela, suivant des paiements partiels qui s’échelonnent, du versement d’un acompte au moment de la commande, aux autres versements constitutifs de l’avancement des travaux dont vous aurez établi un plan avec le professionnel.

Le dernier paiement doit conclure la livraison de la cuisine terminée dans les règles de l’art.

Avant de vous quitter, le cuisiniste devra vous fournir un plan technique précisant les impératifs pour l’électricité et la plomberie à préparer avant la pose de la cuisine, à moins que ce soit lui-même qui soit en charge de cette opération.

Il devra également vous informer sur un planning d’intervention.

Entre le moment où vous commandez votre cuisine, et celui où le chantier pourra commencer, il s’écoulera environ six à huit semaines. Ces semaines devront être mises à profit pour mettre en place une organisation qui satisfasse les deux parties.

5°) Les Travaux d’Installation

Après la signature de l’accord commercial et environ 6 à 8 semaines avant le commencement des travaux, un planning d’intervention sera établi par le cuisiniste, planning qui retracera toutes les interventions nécessaires au respect de la date de fin des travaux fixée avec les clients, ceci en s’assurant de la cohérence entre :

  • Les délais de livraison des fournisseurs
  • La date de livraison au client
  • L’intervention des travaux de sous-traitance
  • L’intervention du poseur de la cuisine
  • La date de fin des travaux au plus tard

Lorsque la semaine de démarrage des travaux d’intervention arrivera le cuisiniste coordonnera et conduira les travaux objets des contrats de sous-traitance et de pose.

Si nécessaire, les entreprises sous-traitantes interviendront en premier, et les travaux d’électricité et plomberie devront être terminés avant l’intervention de l’installateur de la cuisine.

C’est le poseur de la cuisine qui assurera la mise en place et la fixation de tous les éléments meublants (meubles hauts et bas, plans de travail, corniches, plinthes, …), qui intégrera les appareils et accessoires ménagers, qui les raccordera aux arrivées et évacuations d’eau, au gaz et aux prises électriques existantes avant de nettoyer le chantier, dans les meubles et à l’extérieur de ceux-ci.

Il contrôlera également le fonctionnement technique des meubles et des appareils. Son travail terminé, avant de quitter le chantier, il remplira et signera la partie du certificat de fin de travaux concernant la pose.

6°) La Livraison du Chantier

Ça y est ! Le jour de la livraison du chantier de la cuisine est arrivé.

C’est le moment pour faire le point. Ce jour-là est important, c’est le jour de la réception du chantier.

Cette réception devra se faire en présence des deux parties pour vérifier la conformité des fournitures achetées et installées, ainsi que le bon fonctionnement du matériel électroménager et des équipements.

C’est le moment d’émettre des réserves s’il y en a, afin que le cuisiniste satisfasse à ses engagements auprès de vous. Si c’est le cas, il devra intervenir rapidement s’il veut recevoir le solde qui lui est dû en fin de chantier.

Si par contre il n’y a rien à redire, vous réglerez le solde en échange d’un dernier document, dûment rempli par le cuisiniste et accepté par vous-même, le certificat de fin de travaux.

Conclusion

Si cela vous parait compliqué et un peu lourd, imaginez un instant n’avoir aucun recours s’il y a un problème qui se dessine quelques temps après que vous soyez livré…

Comment faire ?

Comment être correctement servi de ce que vous avez acheté, pour un prix relativement élevé de surcroit ?

Il n’y a pas d’autre solution que de se protéger, des lois existent pour cela. Et la meilleure des solutions sera de remplir des documents contractuels, qui vous engageront bien sûr, mais qui engageront également le professionnel.

Rassurez-vous, la majorité des professionnels du secteur sont sérieux et feront tout ce qu’il faut pour vous servir au mieux… dans leur intérêt également !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Si vous avez des remarques à faire sur cet article, ou que vous désiriez un complément d’information, vous pouvez le faire en ajoutant un commentaire ci-dessous. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

Incoming search terms:

  • certificat de fin de travaux cuisine
  • comment organiser une pose cuisine
  • conception d une cuisine
  • elevation cuisine en u
  • les étapes de la vente cuisine
  • letude sur unu bonne cuisine
  • pour obtenir un plan électrique doit-on signer obligatoirement le devis d\une cuisine

4 réponses à Conception de Cuisines. Les étapes à suivre par le Cuisiniste.

  • Peut-on exiger du cuisiniste une attestation d’assurance decennale lors de la commande?

    Avec mes remerciements

    • Deux cas de figure peuvent se présenter.
      1° Cas. Le cuisiniste assure seul toutes les prestations et les travaux d’installation sont fait par l’entreprise elle-même avec ses salariés. Dans ce cas c’est le cuisiniste qui doit être assuré pour les prestations de pose.
      2° Cas. Le cuisiniste sous-traite la prestation de la pose (ce qui se présente la plupart du temps). C’est alors l’artisan qui doit être couvert par une assurance.
      Dans les deux cas le cuisiniste devrait pouvoir vous fournir la preuve que cette prestation est assurée.
      S’il ne le fait pas, il peut s’engager que le risque est couvert sur le contrat qui va vous lier.
      Je vous souhaite toute la réussite possible pour votre projet.

  • bonjour nous avons acheté une cuisine sans la pose et ils voudraient qu on lui signent une attestation de remise des plans techniques pose client .Sachant qu on s étaient fait avoir avec le premier bon de commande ou on nous avaient dit qu on pourraient se rétracter !!!! doit_je signe ce dit ou est_il obligatoire de signer ce document.
    Merci

  • Bonjour,

    Je compte refaire ma cuisine , pour cela j’ai consulté déjà trois cuisinistes.
    Deux d’entre eux se sont déplacés et m’ont fixé un rdv pour me faire une proposition mais aucun des deux n’a accepté de me laisser le moindre document détaillé. je n’ai pu obtenir qu’un prix global et il m’a fallu mendier la photocopie de la feuille de brouillon présentée. En ce qui concerne le plan fait sur ordinateur, ils ont tous deux refusé de m’en fournir un exemplaire. je reconnais qu’ils ont passé pas mal de temps sur mon projet, mais comment prendre une décision sans éléments écrits et détaillés ? que pensez vous de ce genre de pratique ? Comment y remédier?
    Merci d’avance pour votre réponse et vos conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *